2020, année du télétravail

Si les grèves ont de nouveau mis en relief les avantages du télétravail, ce sont surtout les exigences des jeunes salariés qui vont favoriser à long terme cette pratique encore très minoritaire.

BETC n’a pas attendu les grèves liées à la réforme des retraites pour faire du télétravail une habitude. Le dispositif a été lancé dans l’agence dès 2015. « Il est basé sur un double volontariat : celui du collaborateur mais aussi celui du manager », explique Sophie de Gromard, sa directrice des ressources humaines. Un accord collectif conclu en 2019 a posé une limite : pas plus de deux vendredis par mois de télétravail par collaborateur. « La journée de télétravail est vécue par les collaborateurs comme un moment plus agréable, qui réduit le stress, et comme un signal de confiance de l’entreprise à leur égard, souligne Sophie de Gromard. Il permet aussi de réduire l’usage des transports, ce qui a un impact positif sur l’environnement. » Aujourd’hui, 60 % des salariés pratiquent le télétravail en moyenne une journée par semaine.

Un outil attractif

Pour un nombre croissant d’entreprises, le télétravail est même devenu un outil pour attirer les talents et engager les collaborateurs. « Il devient alors un paramètre élargi de l’attractivité, qui ne se résume plus à la rémunération », explique Denis Maillard, fondateur du cabinet de conseil Temps Commun. Tout en reconnaissant le caractère « paradoxal » de cette démarche – attirer les candidats en leur offrant la possibilité de travailler chez eux ou ailleurs –, il souligne qu’elle peut appeler une double lecture : « Dans la première, c’est l’intensification du travail qui pousse les cadres à chercher des moments/lieux où ils ne seront pas dérangés par le mail ou le téléphone ou l’environnement de travail. Dans la seconde, on peut y voir aussi une demande d’entremêlement des dimensions professionnelle et privée afin d’avoir plus de souplesse pour jongler entre les différents impératifs. »

Denis Maillard se risque à […]

Lire l’article

Source : Gilmar Sequeira Martins – strategies.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.