5 conseils pour bien déconnecter l’été

Les vacances riment généralement avec repos. Mais l’essor des nouvelles technologies rend très difficile l’isolement complet de son milieu professionnel lors des congés : être joignable à tout moment ou  consulter ses e-mails entre une sortie à la plage et un dîner entre amis sont devenus de mauvaises habitudes. Si la déconnexion doit être accompagnée et incitée par l’employeur, il existe quelques astuces pour bien profiter de vos congés, sans pour autant devenir un ermite.

Les congés d’été arrivent à grand pas et vous êtes conscients que vous ne décrocherez pas totalement de votre milieu professionnel pendant cette période. En effet, habitué à consulter vos e-mails et autres dossiers en cours depuis la plage, vous resterez joignable en toutes circonstances. Ces mauvaises habitudes, vous n’êtes pas le seul à les avoir adoptées puisqu’aujourd’hui 77 % des cadres consultent e-mails, SMS et autres appels durant leurs vacances et leurs week-ends. Et si les collaborateurs jettent souvent un oeil à leurs communications professionnelles pendant leur temps de repos c’est avant tout pour s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes en leur absence (80  %) mais aussi pour éviter d’être débordés à leur retour (63 %).

Pourtant la notion de droit à la déconnexion est de plus en plus prégnante auprès des collaborateurs et ils sont nombreux à souhaiter s’isoler de leur environnement de travail durant leurs vacances. Mais pour cela, l’entreprise a un immense rôle à jouer. “La déconnexion ne doit pas être une démarche solitaire, bien au contraire. L’employeur doit éduquer ses collaborateurs aux bonnes pratiques”, estime Jean-Claude Delgenes, directeur général de l’entreprise Technologia, cabinet spécialisé dans les risques psychosociaux en entreprise. Mais en attendant que la vôtre se saisisse de la question, voici 5 conseils pour vous aider à partir serein et vous permettre de déconnecter durant vos congés.

1 > Préparer son départ

La première chose à faire est de bien anticiper votre départ. N’hésitez donc pas à faire une “to do list” sur les derniers jours qui précèdent votre absence. L’objectif est simple : bien visualiser les tâches à finaliser. Pour Jean-Claude Delgenes il faut en […]

Source : Camille Boulate – courriercadres.com

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.