1. Se poser les bonnes questions

Le tout digital ne doit pas être une fin en soi… Dans cette optique, il est important que la fonction RH se pose les bonnes questions avant d’entamer cette transformation digitale : Pourquoi digitaliser la campagne d’entretien d’évaluation ? Quelle en sera la valeur ajoutée ? Comment un outil digital pourra fluidifier l’ensemble des process ? « La digitalisation doit permettre d’être plus efficace dans la gestion, de perdre moins de temps sur la partie des tâches administratives, de préparation, de gestion du process des entretiens d’évaluation et de la revue d’objectifs pour laisser la part belle à la discussion managériale », rappelle Alexandre Imbeaux, chef de produit Poplee chez Lucca. Le premier écueil dans lequel il ne faut pas tomber est de vouloir digitaliser la relation manager-collaborateur.

2. Ne pas se tromper dans le choix de l’outil

« Si l’entreprise n’a pas encore de SIRH, je leur conseille de se tourner vers des SIRH qui proposent des outils de création de formulaires pour l’ensemble des rendez-vous RH. Pour celles qui possèdent déjà un SIRH mais qui considèrent que le module de management de la performance n’est pas assez souple, elles peuvent se tourner vers des solutions en SaaS telles que Elevo, Javelo ou encore Jemanage.com », met en avant Florence Martin, fondatrice d’Objectif Cube. Ces solutions, centrées sur le management de la performance, proposent des outils de création de formulaires qui permettent de créer une trame d’entretiens personnalisée et sur-mesure, correspondant ainsi à la culture managériale de l’entreprise. Autre critère essentiel : l’ergonomie. « Il faut choisir un outil que les managers et […]

Lire l’article

Source : Stéphanie Marpinard – exclusiverh.com