66% des Français estiment travailler avec des collègues gênants

Jusqu’à quel point les Français tolèrent certains collègues pénibles au travail ? Qapa, l’agence d’intérim 100% online, a mené l’enquête… La gêne, un motif de licenciement valable

C’est bien connu, l’enfer, c’est les autres ! Un adage qui se vérifie apparemment également au bureau si l’on en croit les résultats de la dernière enquête menée par Qapa.ff auprès de 4,5 millions de candidats concernant leur tolérance face à la gêne pouvant être occasionnée par certains collègues. Des résultats qui montrent très peu d’indulgence et peut-être un manque de communication dans bien des entreprises… En effet, à la question « Travaillez-vous avec des collègues qui sont gênants ? »,66% des Français répondent par l’affirmative. Paradoxalement ou évidemment, seulement 11% des Français pensent être gênants pour les autres… Les femmes sont même plus nombreuses à le penser avec 71% de représentativité quand les hommes sont 62%. Et cela peut aller très loin : Pour 56% des Français, la gêne peut représenter un critère valable de licenciement.

Même si certaines personnes peuvent avoir des attitudes très pénibles au travail, plus de 53% des Français ont un peu de mal à leur dire franchement. Cependant, les femmes semblent plus directes puisqu’elles sont 52% à avouer être capables de notifier à un collègue que celui-ci fait trop de bruit alors que les hommes ne sont que 41% dans ce cas. Mais 31% des femmes n’osent reprendre qu’un collègue grossier et 29% des hommes les monologues. Enfin, 48% des femmes et […]

Lire l’article

Source : Paul Malo – journaldeleconomie.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.