L’avènement des Digital Seniors

Et si la fracture numérique générationnelle n’était plus qu’un lointain souvenir ? Après des débuts hésitants sur Internet, les séniors se sont désormais approprié les outils digitaux jusqu’à devenir parfois de véritables stars du web. Enquête sur une génération ultra connectée.

C’est un chiffre que l’on aurait osé imaginer il y a quelques années encore : aujourd’hui, plus de deux séniors sur trois utilisent internet. D’après une enquête SOFRES réalisée l’année dernière pour Cogedim Club, un tiers des plus de 55 ans déclarent même l’utiliser quotidiennement. Et si seulement 34% d’entre eux possèdent une tablette ou un smartphone, ils sont plus de 60 % à avoir installé un ordinateur chez eux.

Bien sûr, sur le plan digital, certains profils de séniors sont plus à l’aise et équipés que d’autres : les hommes sont plus connectés que les femmes, les 55-70 ans maitrisent mieux les nouveaux outils que leurs ainés et la région parisienne concentre un taux plus élevé de Digital séniors que le reste de la France, mais ces mini fractures tendent à s’estomper au fil des années.

Surtout la grande majorité des utilisateurs affirment que le web agit sur eux comme un véritable élixir de jouvence : moins isolés, plus actifs, ils ont le sentiment de profiter du progrès et d’évoluer avec leur époque.

Alors que font ces très nombreux séniors connectés lorsqu’ils surfent sur la toile ?

Un usage plus pratique que ludique

Communiquer et échanger des photos avec ses proches, s’informer sur l’actualité, consulter son compte en banque, se renseigner sur des produits ou des services et comparer des prix avant de se rendre en magasin pour acheter… les séniors cherchent avant tout à se faciliter la vie grâce au web.

Côté divertissement, les plus de 55 ans sont encore assez timides : toujours selon la même enquête SOFRES, 32% des séniors utilisent Facebook et les […]

Lire l’article

Source : generationcare.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.