La baby window, cette période à l’origine de l’écart salarial H/F

Comme pour tous les phénomènes relatifs à la carrière, les anglophones ont inventé un terme : la « baby window », autrement dit la « parenthèse bébé ». Cette expression est le fruit d’une enquête du Center for Economic Studies (CES), relayée par le NY Times, et qui s’est intéressée aux écarts de salaires dans les ménages américains. Résultat :  l’âge auquel les femmes font des enfants pourrait être une cause plus importante dans l’écart de rémunération entre les sexes que leur niveau d’éducation.

Avant 25 ans, après 35 ans

Selon les calculs du CES, les mères salariées qui ont leur premier enfant avant l’âge de 25 ans ou après l’âge de 35 ans ont plus de chances de combler la différence salariale avec leur mari au cours de leur carrière que celles qui font l’expérience de la maternité entre ces deux âges. Il est même précisé dans l’étude qu’avoir un enfant entre 25 et 35 ans « affecte de manière significative la rémunération ». En d’autres termes, il serait moins impactant d’avoir des enfants avant que sa carrière ne décolle ou une fois que celle-ci est établie.

L’écart de rémunération double immédiatement après la première naissance

Après avoir épluché l’ensemble des salaires des couples américains ayant eu leur premier enfant entre 1978 et 2011, les chercheurs du CES ont noté que l’écart salarial débute environ 2 ans avant la naissance du premier enfant et va jusqu’à doubler aux alentours de ses 1 an. Si la rémunération du père poursuit sa progression naturelle, c’est celle de la mère qui chute sensiblement. Après les 12 premiers mois de l’enfant, l’écart continue de […]

Lire l’article

Source : – blog-emploi.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.