Baromètre Digital Workplace 2018 : plus de la moitié des salariés français estiment ne pas être bien accompagnés à la transformation digitale

Troisième consécutif du genre réalisé par le cabinet de conseil Julhiet Sterwen, le baromètre Digital Workplace conduit par l’IFOP, mesure la perception qu’ont les collaborateurs des entreprises de plus de 500 salariés de la transformation digitale. Cette année, il révèle que la transformation digitale est vécue positivement mais de nombreux points de vigilance apparaissent sur les 3 axes abordés par l’étude (management, organisation et outils). Quels sont les freins détectés par l’étude de cette année ? Quels sont les leviers qui pourraient accélérer la transformation digitale des organisations ?

Premier enseignement, en 2018 comme en 2017, 63 % des salariés déclarent vivre une révolution digitale. De manière générale, les changements sont perçus de façon plutôt positive par l’ensemble des collaborateurs, tant pour eux-mêmes que pour l’entreprise. Les managers restent les plus sensibles aux effets de la transformation numérique avec 74 % de réponses positives, contre 65 % pour les Millenials et 58 % pour les non-managers.

Si les collaborateurs sont conscients des bénéfices apportés par la transformation digitale et ont l’impression que les efforts nécessaires se réduisent, des points d’alerte subsistent. Pour les collaborateurs, les principaux obstacles sont liés à la mauvaise qualité des réseaux (1/3 des collaborateurs), la multiplicité des outils et aux équipements pas toujours adaptés (27%). Pour les managers (37% d’entre eux), c’est la résistance au changement qui reste le principal obstacle. Une différence de lecture qui s’explique par un vécu différent ! Si les outils, software et hardware, sont plus que jamais désignés comme marqueurs principaux de la transformation digitale, seuls 35% des collaborateurs sont équipés en PC portables et téléphones mobiles. Cela reflète un déploiement et des usages encore limités. Et le télétravail est encore bien loin des attentes des collaborateurs au regard des équipements disponibles. Pour preuve, si 58% des salariés y sont favorables, seulement 7% d’entre eux le pratiquent.

Qu’il s’agisse de l’appropriation des outils ou de la conduite du changement en termes d’organisation, l’ensemble des équipes souhaiterait plus d’accompagnement. Ils sont même […]

Lire l’article

Source : Emmanuel Mayega – assurbanque20.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.