Comment créer sa marque employeur ?

Cette démarche permet de fidéliser les collaborateurs et accroître le sentiment d’appartenance tout en développant le bien-être dans l’entreprise. Sa mise en place répond à plusieurs critères. Explications.

Attirer et conserver des talents, une équation délicate à trouver pour un certain nombre d’entrepreneurs. Selon le dernier baromètre trimestriel de Bpifrance et l’institut Coe-Rexecode, paru mardi 15 mai 2018, plus de la moitié des PME interrogées signalent des problèmes pour embaucher. Elles sont même 52 % à estimer que les difficultés de recrutement constituent le principal frein à leur croissance.

La marque employeur peut ainsi constituer un beau moyen pour des entreprises de petite et moyenne taille de pouvoir attirer et conserver des talents. “Concrètement, il s’agit d’appliquer le concept de marque au champ des ressources humaines. Tandis que les marques s’adressent aux clients ou aux consommateurs, la marque employeur, elle, cible les collaborateurs et les candidats” explique Agnès Duroni, CEO du cabinet Adevea et créatrice de la stratégie de la marque employeur.

De la même façon que la marque est une promesse de valeur pour les clients, la marque employeur est associée à un ensemble de bénéfices reliés à l’emploi. Elle est d’autant plus forte que les bénéfices proposés, si possible uniques et exclusifs, sont réellement vécus à l’intérieur de l’entreprise.

Par exemple établir une véritable communication descendante au sein de la PME : “S’il y n’a assez de contacts hiérarchique dans l’entreprise, mettre en place une réunion mensuelle régulière avec le chef d’entreprise peut permettre de combler ce manque”, abonde l’experte. Par ce biais, le dirigeant peut ainsi témoigner à son équipe d’une certaine forme d’audace.

Autre possibilité, personnaliser les modes de reconnaissance, comme accorder une prime pas nécessairement liée à la performance, mais à des évènements de vie du salarié.

La combinaison de plusieurs paramètres

La marque employeur se traduit à travers l’interaction de trois dimensions :

En premier lieu, l’identité employeur, […]

Lire la suite

Source : Mickaël Deneux – chefdentreprise.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.