Comment manager des collaborateurs râleurs, blasés, tire-au-flanc et pessimistes ?

l y a celui qui débine tout le monde, celui qui se porte mieux en en faisant le moins, celui qui traîne des pieds tout le temps… Voici quelques pistes pour apprendre à gérer les personnalités difficiles au travail.

“Comment font tous les cons pour vivre en bonne intelligence ?” Si, comme Frédéric Dard, vous vous demandez comment gérer des équipes infestées, si ce n’est de cons, du moins de personnalités difficiles, nous avons (peut-être en partie…) la réponse à votre question.

> Les 7 qualités d’un bon manager

Le tire-au-flanc

Son lieu de travail favori ? La salle de pause. Sa technique pour ne rien faire ? L’évitement. Flemmard et un peu roublard, le tire-au-flanc n’hésitera pas à se dire surbooké pour éviter d’accepter une tâche supplémentaire, même si c’est la seule de sa journée… Agaçant !

Comment le/la gérer ? Vous pourriez avoir envie de lui remonter les bretelles. A juste titre. Mais cela risque d’être contre-productif. Idéalement, il faut réfléchir à la cause de ce comportement. Si c’est par manque de reconnaissance ou d’attribution précise à un poste, c’est au manager de chercher une solution. Si c’est par pure fainéantise, coincez le ! Pour ce faire, en réunion d’équipe vous lui attribuez une mission intéressante et valorisante. Aidez-le à la réaliser et s’il échoue malgré votre aide, il faudra sérieusement le questionner sur sa place dans la société.

Le blasé

Il lève souvent les yeux au ciel. Aucun projet n’a grâce à ses yeux. Il se désintéresse de son travail. Vous avez sans aucun doute affaire à un collaborateur blasé. Maintenant, il faut éviter qu’il distille sa mauvaise humeur et son apathie.

Comment le/la gérer ? Il est important de ne pas se laisser entraîner dans son cycle négatif et donc rester positif face au changement. Ensuite, si c’est un junior qui […]

Lire l’article

Source : cadreo.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.