CV : ces infos que vous pensiez inutiles ne le sont pas

Des mots-clés bien pensés

Même si vous vous doutiez que les recruteurs appréciaient les mots-clés, vous ne savez peut-être pas à quel point. En effet, la plupart des CVs que vous transmettez aux recruteurs atterrissent dans leur ATS (Applicant Tracking System, un logiciel qui permet aux recruteurs de gérer et mieux suivre le process des candidatures). Une fois le CV dans l’ATS, si le recruteur cherche son futur content manager au sein de son ATS en utilisant le mot-clé “content manager”, il ne tombera pas forcément sur votre CV de journaliste, alors que votre profil est peut-être tout à fait adapté au poste.

Comment choisir ces mots-clés ? Votre point de départ est l’offre d’emploi à laquelle vous répondez, mais vous pouvez aussi aller au-delà et voir comment les profils similaires déjà employés par l’entreprise se décrivent sur les réseaux sociaux : plutôt business developper ou commercial ?

Des centres d’intérêt ciblés

Des centres d’intérêt un peu originaux donnent une couleur à votre CV et peuvent amorcer une discussion intéressante avec le recruteur s’il les partage. Et s’il ne les partage pas, sa curiosité peut le conduire à vous poser des questions pour en savoir plus. C’est aussi une manière de faire connaissance et de détecter certaines de vos soft skills. Réservez donc une place sur votre CV à vos centres d’intérêt et donnez quelques détails si vous pouvez le faire succinctement : préférez “running – objectif < 42′ en 2020” à “running”.

Combler un trou dans votre CV : nos conseils pour y arriver

Des liens vers vos espaces en ligne

Portfolio, réseau social, site web… n’hésitez pas à faire gagner du temps aux recruteurs en leur indiquant le chemin à suivre : il y a de grandes chances pour qu’ils fassent une […]

Lire l’article

Source : Stéphanie Davalo – regionsjob.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.