De la GPEC au WorkForce Planning et réciproquement …

La loi de cohésion sociale du 18 Janvier 2005, également appelée « Loi Borloo » a mis en place une « obligation » de négociation sur la #GPEC dans les entreprises de plus de 300 salariés. Il s’agissait alors de pousser les entreprises à anticiper et prévoir leurs besoins en compétences et en effectifs tout en anticipant les risques liés aux emplois en tension. Depuis un grand nombre d’entreprises ont négocié avec leurs partenaires sociaux des accords GPEC. Accords qui recouvrent une grande diversité d’actions et de dispositifs (#formation, essaimage, etc…).

Avec le recul est aujourd’hui évident de dire que la GPEC ne fonctionne pas sur un modèle unique. Selon la taille et les objectifs les dirigeants des entreprises, mais également en raison des jeux de pouvoirs entre les acteurs et des objectifs explicites ou implicites des personnes chargées de l’implanter et de la faire fonctionner, elle peut suivre des logiques variées.

Ces logiques se situent bien entendu dans le respect général de la stratégie globale de l’entreprise, mais, elles orientent cependant la GPEC sur des axes particuliers qui en constituent des entrées spécifiques. Nombre d’ouvrages sur le sujet montrent l’intérêt de distinguer ces orientations particulières qui se traduisent par des objectifs spécifiques. Nous proposons ici une articulation similaire de ces perspectives qui reprend les trois phases (diagnostic, comparaison, ajustement) de la gestion prévisionnelle. Nous pouvons ainsi identifier quatre clefs d’entrées dans la GPEC :

  • La stratégie ;
  • Les changements formels ;
  • Les emplois ;
  • Les ressources humaines ;

Entrer dans la GPEC par la stratégie vise principalement à définir les politiques globales (Plan à moyen terme) ou locales (l’unité ou le site) d’emploi et de compétences. Ce sont les stratégies définies par la Direction qui orienteront les orientations prévisionnelles :

  • Le “plan à moyen terme” tâche de définir les politiques globales d’emploi. Il s’intéresse plus particulièrement à […]

Lire l’article

Source : François Geuze – cornerstoneondemand.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.