Digital learning : Le mobile a la cote

Avec l’essor du digital, les outils numériques pour se former se multiplient et ont de plus en plus de succès auprès des salariés. Pour les entreprises, les nouvelles technologies apportent de nombreux avantages comme permettre aux collaborateurs de suivre un cursus où et quand ils le souhaitent tout en réduisant les coûts et les déplacements. Pour autant, selon les experts, le digital learning n’est pas prêt de remplacer les temps de formation en présentiel. Bien au contraire. Décryptage.

Classes virtuelles, quiz, Mooc, podcast, réalité augmentée, chatbots… Depuis quelques années, avec la multiplication des nouvelles technologies, la formation en entreprise prend un tout nouveau visage. Et cela n’est pas uniquement le cas pour l’enseignement à distance. “En effet, le digital learning fait référence à la fois aux nouvelles plates-formes qui se développent pour favoriser le e-learning mais aussi à l’intégration d’outils digitaux lors de formations présentielles”, analyse Noria Larose, fondatrice de l’agence Nell, spécialisée dans la formation digitale. “Il ne faut pas croire que le digital learning est la même chose que le e-learning, abonde Geoffrey de Lestrange, directeur marketing produit pour l’Europe chez Cornerstone, société commercialisant des solutions digitales de gestion de talents (recrutement, formation, etc.). Le digital learning ce sont tous ces outils permettant aux collaborateurs de se former dans le flux du travail, que ce soit à distance ou en présentiel.”

Dans ce contexte, exit l’idée reçue que les technologies numériques feront disparaître les temps de formation historique, dans une salle, face à un formateur en chair et en os. “Le digital ne remplacera jamais le présentiel. Ce sera toujours complémentaire car l’humain reste important, notamment pour des travaux collectifs”, affirme Noria Larose. Même son de cloche à l’Edhec, où la majorité des diplômes proposés en e-learning démarrent par une semaine d’intégration sur le campus. “Cela permet que tous les membres de la […]

Lire l’article

Source : Camille Boulate – courriercadres.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.