Du changement pour Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Il est ouvert à toute personne âgée d’au moins 16 ans qui est salariée ou à la recherche d’un emploi. Il a pour objectif de donner à chacun, les moyens d’évoluer professionnellement.
Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est alimenté en euros et non plus en heures.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le Compte Personnel de Formation permet à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière.
Le CPF, alimenté en euros est utilisable pour suivre une formation. Il permet au titulaire de financer une formation « éligible » au CPF.
Le compte du CPF est alimenté à la fin de chaque année, en monnaie. L’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail à temps complet jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 5 000 €. Ce montant est égal à 800 € par an pour les salariés non qualifiés, dans la limite de 8 000 €. Les salariés travaillant à plus de 50% du temps complet cumulent autant d’euros que les salariés à temps plein. Pour les salariés travaillant à moins de 50% du temps complet, leurs droits sont calculés au prorata du temps travaillé.
Sont prises en compte dans le calcul des heures, les périodes d’absences liées aux congés : de maternité, de paternité, d’accueil de l’enfant, d’adoption, de présence parentale, de soutien familial, parental d’éducation, pour maladie professionnelle et pour accident de travail.
Le CPF est un droit attaché à une personne, les euros cumulés sont inscrits sur le compte et demeurent acquis en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de son titulaire.
Il est disponible sur le site : www.moncompteactivite.gouv.fr.

 Que devient le DIF et l’ancien CPF ?

Les heures acquises au titre du Droit Individuel à la Formation se transfèrent sur le CPF. Pour ce faire, le salarié doit inscrire ses heures de DIF dans son […]

Lire l’article

Source : Manon Le Cloarec – compta-entrepreneurs.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.