Fini le management carotte ou bâton, vive la motivation 2.0 !

Gratification vs sanction ? Un levier dépassé. Pour entretenir la motivation de vos collaborateurs, fixez-leur des objectifs réalistes et encouragez la collaboration. Au-delà de la stratégie de résultats, les moyens mis en œuvre pour les atteindre et surtout l’épanouissement au travail conditionnent la réussite !

Motivation : vos collaborateurs ne sont pas des ânes !

La carotte et le bâton ? Une méthode qui fait référence à la race équine, que l’on peut faire avancer soit en lui présentant une récompense, soit en le contraignant par la force. Bien sûr, le management par « la carotte ou le bâton » n’est pas une transposition réelle de ce principe ! Il s’agit de proposer des avantages (prime, augmentation…) au collaborateur qui atteint ses objectifs, l’absence même de « carotte » étant considérée comme le bâton (pas de prime pour celui qui n’a pas performé au niveau individuel). La reconnaissance peut aussi être immatérielle : cela peut être une distinction, un statut…

Longtemps, le management a reposé sur ce principe binaire, accepté par tous. Ce système était un levier de motivation. Aujourd’hui, les choses ont changé. Une évolution sensible, qui transparaît au travers d’un phénomène qui croît en continu : de plus en plus de salariés, surtout parmi les jeunes, renoncent à un salaire conséquent en faveur d’un meilleur confort de vie, d’un travail plus épanouissant et valorisant. A l’heure où le collaborateur est en quête de bien-être au travail, carotte et bâton sont dissuasifs !

Valoriser la compétence et la créativité

La véritable motivation des collaborateurs naît aujourd’hui des éléments suivants :
le bien-être au travail ;
• la reconnaissance, l’autonomie, la confiance ;
• la construction d’une carrière épanouissante.

En clair, aujourd’hui, maintenir la motivation de ses collaborateurs, c’est avant tout organiser le travail en tenant compte de leurs compétences (et en valorisant ces dernières) et aider chacun à progresser. En les embarquant dans […]

Lire l’article

Source : Aude-Claire Colombel – parlonsrh.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.