Formation : les salariés français comptent sur leurs employeurs selon une étude Adecco-BCG

Pour les 4 700 cadres interrogés dans le cadre de  l’étude Adecco-BCG « Future-proofing the workforce – accelerating skills acquisition to match the pace of change » [1]l’acquisition de nouvelles compétences et leur renouvellement récurrent constituent la meilleure stratégie pour répondre aux transformations de l’emploi dans les années à venir. En France plus qu’ailleurs, les salariés estiment que la formation doit être pilotée par leur entreprise.

 La formation relève de la responsabilité de l’employeur pour les salariés français

Face à l’accélération digitale et aux évolutions technologiques, un tiers des cadres interrogés au niveau mondial  redoutent de « perdre leur emploi ». En France toutefois, ils ne sont que 27 % à exprimer de telles craintes, se révélant les plus confiants du panel.

Pour faire face à cette menace, tous sont convaincus de la nécessité de renouveler leurs compétences. Les salariés français se distinguent de leurs homologues étrangers en considérant à 76 % leurs employeurs comme « responsables » de ce renouvellement – contre 51 % seulement à l’échelle mondiale.

Pour 65 % des cadres français [2], il appartient aux entreprises de leur donner la possibilité de le faire, moyennant le déploiement de sessions de formation en rapport avec leurs besoins. Or il existe des lacunes dans l’évaluation des compétences actuelles des salariés, au regard de celles qui seront nécessaires dans le monde professionnel de demain.

 En France, le financement est perçu comme l’obstacle majeur à la formation

C’est l’un des résultats significatifs de l’étude Adecco-BCG : 41 % des collaborateurs français voient le coût de la formation comme une « barrière » au développement de nouvelles compétences. À l’échelle mondiale, ils ne sont que 24 %. Les évolutions impulsées par […]

Lire l’article

Source : docendi.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.