Formation professionnelle et apprentissage : une réforme à contre-sens ?

(Crédits : DR)

Alors que la situation économique du pays s’améliore, le secteur de l’ingénierie, créateur de plus de 9000 emploi par an, connait un défi sans précédent pour attirer et former des talents. Dans la bataille mondiale des compétences qui s’ouvre, la tournure prise par la négociation sur l’avenir de la formation professionnelle et de l’apprentissage apparait en décalage avec la mesure de l’enjeu pour les entreprises et les salariés. Il n’est pas trop tard pour faire de cette réforme une chance ! Mais cela suppose que le sujet soit pris dans le bon sens. Par Nicolas Jachiet, président de Syntec-Ingénierie.

Les entreprises d’ingénierie s’inquiètent de l’orientation prise par la réforme de la formation voulue par le gouvernement. Au lieu de la révolution copernicienne promise et attendue, on entrevoit dans les prémices de cette réforme une énième redistribution des compétences entre une multitude d’acteurs, avec à la carte une nouvelle équation financière qui va fortement pénaliser les entreprises. Les développements des derniers jours au sujet du partage de compétences entre les branches professionnelles et les régions sur le dispositif d’apprentissage confortent nos craintes.

Il n’est pas trop tard pour faire de cette réforme une chance pour le développement des entreprises et la formation des salariés, mais cela suppose de prendre le sujet dans le bon sens, quitte à rappeler des évidences :

  • Il est nécessaire d’encourager les entreprises à investir dans la formation, plus que de les y contraindre.

dans l’économie de la compétence qui vient, voir la formation d’abord comme une rubrique des prélèvements obligatoires relève d’une vision dépassée. Pour les entreprises de l’ingénierie, former c’est d’abord croire dans la capacité d’un individu ou d’une équipe à relever des défis et le(s) préparer en donnant les moyens nécessaires pour progresser. Or, nous ne voyons dans le projet de réforme aucun signal de confiance envoyé aux entreprises qui […]

Lire l’article

Source : Nicolas Jachiet – latribune.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.