L’identité sociale, source de loyauté, d’engagement et de productivité ?

Certains disent qu’il y a souvent des limites à la loyauté dans les entreprises. La question est de savoir si la loyauté compte vraiment… En réalité, il est essentiel d’instaurer un sentiment d’appartenance, de fournir un travail valorisant et de permettre aux employés de s’identifier comme faisant partie intégrante de leur entreprise, avec laquelle ils forment un tout, afin de renforcer l’engagement ainsi que leurs performances en milieu de travail.

La vision classique de la fidélité des salariés

Le modèle classique de fidélisation des collaborateurs envers leur entreprise est basé sur une relation d’échange social. Il s’agit, pour l’entreprise, d’assurer la sécurité de l’emploi en échange, de la part des collaborateurs, d’efforts et d’engagement. L’outil qui lie l’entreprise aux salariés est le salaire. Au fil du temps, il a été augmenté d’autres produits transactionnels comme les avantages sociaux, la reconnaissance, le soutien et la confiance.

Cette vision classique est encore vraie dans bien des organisations. Néanmoins, les forces dynamiques du marché du travail et le développement du travail à distance rendent de plus en plus difficiles certains engagements sur la seule base des échanges sociaux entre l’entreprise et ses collaborateurs. La loyauté des salariés envers leur organisation nécessite ainsi de nouvelles approches afin de renforcer l’attachement de ces derniers. Malgré cela, la plupart des DRH cherchent à renforcer l’engagement organisationnel et le rendement des […]

Source : Marilyn Guillaume – myrhline.com

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.