Intelligence artificielle : la fonction RH doit s’y préparer

L’intelligence artificielle (IA) va réinventer la fonction RH. Cette prédiction a largement alimenté les débats au sein de l’écosystème RH la décennie précédente. Et le sujet ne devrait pas tarir à l’orée de 2020. Bien au contraire. Et pour cause, les professionnels RH sont bien conscients que l’IA s’apprête à modifier en profondeur leurs métiers. A condition de se lancer.

IA : l’automatisation, priorité numéro un des DRH

Si l’on devait tirer un enseignement de l’étude « IA et RH : quelles conséquences pour les DRH ? » 1, c’est bien que passer de la théorie aux actes prend du temps. En effet, malgré le fait que l’intelligence artificielle (IA) soit au cœur de l’actualité RH, seules 11 % des DRH ont actuellement déployé l’IA dans leur service.

Pour autant, 75 % des interrogés affirment être bien informés quant aux bénéfices de cette nouvelle technologie. Et pour 69 % d’entre eux, son implémentation au sein de la fonction RH enregistre un retard comparativement aux autres services de l’entreprise. Et à regret. Tout simplement parce qu’à une large majorité (92 %), les professionnels RH voit dans l’IA un moyen de gagner du temps.

Ainsi, l’automatisation des tâches administratives aussi indispensables que chronophages, apparaît comme la première priorité des DRH d’ici à trois ans. 56 % des services RH devraient alors être équipés contre 28 % à ce jour. De même qu’une solution pour générer automatiquement des documents, déployée actuellement dans un cinquième des entreprises, devrait être implantée dans 41 % des organisations.

Pour 86 % des DRH, l’automatisation a l’avantage de simplifier les processus et pour 78 %, elle permet aux collaborateurs :

  • de gagner en autonomie en gérant eux-mêmes leurs congés
  • et d’être acteurs de leur parcours professionnel (carrière, formation…).

En outre, elle leur permet de donner rapidement leurs feedbacks à propos de l’entreprise via un assistant digital.

L’IA : se former pour réussir son implémentation au sein de la fonction RH

Contrairement à ce qu’imagine un quart des DRH, l’IA ne risque pas de déshumaniser la fonction RH. Car en gagnant du temps, la fonction RH se donne ainsi les moyens de se consacrer à des missions à forte valeur ajoutée : maîtriser la […]

Lire l’article

Source : Axys Consultants – cegid.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.