La lumière naturelle au travail : un enjeu de santé publique

La lumière au bureau sert à bien voir autant qu’à se sentir bien sur son lieu de travail. Pour autant qu’il s’agisse de lumière naturelle ! Emmanuel Caël est le dirigeant de Nature & Confort, entreprise spécialisée dans les solutions d’éclairage naturel dans les bâtiments. De par son expertise, il est animateur du groupe Lumière et Éclairage Naturels au sein du Cluster Lumière et membre expert du groupe de travail Lumière Naturelle de l’AFNOR. Il explique à Mieux le Mag en quoi l’exposition à la lumière naturelle au travail devrait être un enjeu de santé publique et comment la législation européenne est en train d’évoluer à ce sujet.

Que dit la loi en France sur l’apport de lumière naturelle sur le lieu de travail ?

La norme NF EN 12-464-1 d’éclairage sur les lieux de travail est axée sur l’éclairement* d’une façon générale, dans le but précis de bien voir la tâche à réaliser. Concernant l’éclairage naturel, aucun niveau minimal d’éclairement n’est fixé. L’accent est surtout mis sur les économies d’énergies engendrées par l’apport de lumière naturelle, pas sur le bien-être des personnes au travail. Or, en France, l’électricité, même si ses tarifs ont tendance à augmenter, est beaucoup moins chère que dans le reste de l’Europe. L’argument économique incite modérément les entreprises à revoir leur cahier des charges et c’est d’autant plus vrai avec l’arrivée des leds, peu consommatrices d’énergie. Quant à l’argument « santé », il  n’est pas du tout pris en compte. Contrairement aux Composés Organiques Volatiles (COV) nuisant à la qualité de l’air intérieur, les méfaits d’un mauvais éclairage sur la santé sont moins évidents à mettre en évidence. Seul l’INRS prend position en faveur de l’éclairage naturel pour le bien-être des travailleurs.

Quelles sont les conséquences sur la santé de l’absence prolongée de lumière naturelle sur le lieu de travail ?

Nos yeux ne servent pas qu’à voir ! Leur capacité à capter la lumière du jour permet d’orchestrer tout le rythme biologique du corps humain. Du cycle circadien** aux divisions cellulaires. Des études prouvent ainsi que des personnes travaillant tout le temps sous terre présentent un […]

Lire l’article

Source : mieux-lemag.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.