La rémunération variable est-elle vraiment nécessaire ?

La rémunération des employés a toujours été un élément-clé de la politique de l’entreprise. En France, le système de rémunération d’un salarié est de deux types : la rémunération fixe (un salaire) et la rémunération variable.

La rémunération fixe reconnaît la tenue du poste. Elle prend en considération le niveau de responsabilité, la maîtrise des compétences clés et l’expérience de l’employé. Ce type de salaire rémunère le savoir, savoir-faire et savoir être.

Quant à la rémunération variable, comme son nom l’indique, est changeante. Elle dépend des performances du salarié ou de son équipe sur une période déterminée. La rémunération variable peut donc varier d’un temps à un autre. En d’autres termes, les critères de calculs de ce type de rémunération varient en fonction de l’atteinte d’objectifs. Une des fonctions les plus impactés par cette rémunération est bien entendue la fonction commerciale où le variable est la norme.

Il existe plusieurs modèles de variabilité (de la totalité ou d’une partie) de la rémunération.

D’une part, le commissionnement qui consiste à verser au salarié un pourcentage du résultat qu’il produit. La commission va donc augmenter dépendamment de la contribution au but achevé. La valorisation de l’employé est en fonction de l’ambition que se fixe le collaborateur à lui-même. C’est la méthode la plus ancienne et la plus répandue.

D’autre part, le classement, qui consiste à classer les collaborateurs du premier au dernier en distribuant une enveloppe budgétaire. Dans cette méthode, l’enveloppe budgétaire, sera dépensée quelle que soit la performance atteinte. Elle est souvent utilisée pour les challenges ou pour lancer un produit innovant non connu sur le marché.

Enfin, la prime d’objectif ou le bonus consiste en l’attribution d’une prime/bonus à l’atteinte d’un objectif fixé au collaborateur. Cette prime dépend des compétences de chaque collaborateur, de son portefeuille client… Elle est souvent perçue comme étant la solution optimale.

Notons que les critères de calcul de […]

Lire l’article

Source : – changethework.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.