Les Français déclinent une offre d’emploi sur six, voici pourquoi

Loin d’accepter tout et n’importe quoi pour travailler, les Français refusent parfois des offres d’emploi. Ce serait le cas pour une offre sur six, selon une étude dévoilée par Glassdoor à Business Insider France. La plateforme américaine, qui permet aux employés d’évaluer leur environnement de travail de manière anonyme, s’est appuyée sur 15 680 avis sur des entretiens menés entre janvier 2008 et novembre 2019 pour extraire ce chiffre. Selon elle, la raison principale au déclin d’une offre emploi réside dans l’entretien d’embauche en lui-même.

“Les candidats perdent de l’intérêt quand l’entretien est trop facile”, assure Glassdoor, qui a relevé cela notamment chez les millennials et les employés de la génération Z. La difficulté des entretiens est donc “positivement liée à la satisfaction des employés”. Ce lien est particulièrement fort dans certains secteurs et pour certaines professions, comme celles liées aux services aux professionnels ou à des métiers techniques. Les emplois dans la finance, l’aérospatiale, l’immobilier, l’informatique et dans le domaine juridique sont par exemple concernés.

Mais des entretiens d’embauche difficiles n’incitent pas toujours à accepter une offre. Ce n’est pas le cas, par exemple, dans les secteurs axés sur les services au particulier, comme la restauration, la vente au détail, la santé ou le tourisme. 

Un entretien d’embauche facile envoie un mauvais signal

“Nos recherches montrent que la qualité et l’exigence des entretiens d’embauche affectent considérablement la capacité des entreprises à attirer et à recruter des talents. Les entretiens ne sont pas seulement un […]

Lire l’article

Source : Thomas Chenel – businessinsider.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.