Les métiers de demain et comment s’y préparer

85% des métiers de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui ! Ce chiffre alarmant a été publié dans un rapport de 2017 de Dell et l’Institut pour le Futur, think tank californien.

Les sociétés ne cessent de traverser par des transformations majeures qui affectent leurs modes de vie et de consommation. Ainsi et avec l’évolution technologique, certains métiers risquent de disparaître tandis que d’autres, qui n’existent pas encore, vont voir le jour dans les prochaines années. Comment se préparer aux métiers qui n’existent toujours pas ?

Les métiers du futur

Selon une estimation du World Economic Forum, 65% des enfants qui entrent en primaire feront des métiers qui n’existent pas encore. Quant à Thomas Frey, futurologue, directeur exécutif de l’Institut Da Vinci, il prévoit la disparition de deux milliards de postes d’ici 2030.

De plus, pour le futurologue Ian Pearson, en 2048, 9,4 milliards de robots seront en état de marche sur Terre. Ils risquent de partager notre quotidien à la maison, de nous aider dans certaines tâches au travail et même de se balader dans les villes (d’après une étude de Thalès, 25% des véhicules devraient être autonomes). Dans tous les cas, les robots sont parmi nous et nous ne pouvons pas nous en passer d’eux.

Le numérique est devenu un secteur dynamique incontournable. L’intelligence artificielle, la digitalisation ou la robotique tous des synonymes qui contribuent à la fois à la suppression d’emplois et à la création d’autres.

Selon Carl Benedict Frey et Michaël Osborne, deux chercheurs d’Oxford, certains métiers ont 1% de chances de disparaître tels que les audiologistes, les nutritionnistes, les instituteurs ou même les pharmaciens.

Quant aux opérateurs radio, les téléconseillers, les responsables d’ouverture de comptes-clients, les caissiers, les commis de commande ou les chauffeurs de taxis, ils ont plus de 90% de chances de disparaître. En d’autres termes, les métiers qui sont susceptibles de disparaître sont des professions automatisables.

Concernant les métiers de demain, certains sont […]

Lire l’article

Source : Antoun Souhaid – changethework.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.