L’orthographe, un critère de sélection pour un DRH sur deux

Selon un sondage que nous dévoilons, 52 % des DRH assurent que le niveau d’orthographe joue dans la mise à l’écart de candidatures. C’est devenu aujourd’hui un réel critère de sélection.

Un CV truffé de fautes, et hop, à la poubelle ! Un salarié qui rédige des mails en langage texto, et hop, au placard ! Un bon commercial qui confond futur et conditionnel, et hop, adieu la prime, bonjour le manuel de conjugaison ! Les lacunes en orthographe sont des freins impitoyables à la recherche d’un emploi mais aussi à la progression de carrière.

C’est ce qui ressort d’un sondage OpinionWay pour Mon coach Bescherelle – l’application du roi de la grammaire – que nous publions en exclusivité et qui sera présenté mardi à Paris à des responsables de ressources humaines lors d’un colloque.

Selon cette « grande consultation sur l’orthographe et l’employabilité » menée auprès de plus de 200 DRH, la moitié d’entre eux (52 %) affirment que le niveau en expression écrite a pu jouer dans la mise à l’écart d’une candidature. Ils sont 44 % à reconnaître qu’un […]

Lire l’article

Source : Vincent Mongaillard – leparisien.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.