Le management agile, antidote à la démotivation des managers ?

Les managers occidentaux, particulièrement en France, sont désabusés. Selon une étude, ils ne sont que 37 % à souhaiter conserver leur poste actuel. Pour le cabinet, “l’antidote à cette crise existentielle” pourrait être le “management agile”.

Devenir manager ne fait plus rêver. Une étude menée par le Boston Consulting Group (BCG) et Ipsos auprès de 5 000 employés et cadres dans 5 pays (Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni et USA) confirme ce constat, déjà effectué l’année dernière par Cegos dans sa “radioscopie des managers”.

Selon cette enquête, seul un employé occidental sur dix aspire à devenir manager, et 24 % préfèreraient même “conserver leur emploi actuel, plutôt que d’accepter une promotion” et recevoir des responsabilités de gestion. Dans le même temps, seuls 37 % des chefs d’équipe souhaitent le rester. En France, ils sont 85 % à trouver leur métier plus compliqué qu’auparavant – contre 81 % pour la moyenne européenne et américaine. Les cadres français avec des responsabilités managériales se sentent aussi plus débordés (78 % vs. 71 %) et davantage démotivés qu’avant (59 % vs. 52 %), déplorant le fait de passer presque l’intégralité de leur temps à “gérer des complications”.

Les managers français restent toutefois optimistes. 71 % s’attendent ainsi à voir leur emploi subir “des changements importants” au cours des 5 prochaines années, ainsi que “l’émergence de nouvelles méthodes de travail, apportant davantage de souplesse, et atténuant bon nombre de leurs frustrations”. En outre, selon l’étude, les managers français sont 57 % à “percevoir positivement” la montée des enjeux liés au digital et aux nouvelles technologies, et sont 60 % à souhaiter une “clarification” de leur rôle et de leurs missions. Dans le même temps, 38 % des managers français vont jusqu’à penser que leur poste aura disparu d’ici 5 à 10 ans, avec les transformations des méthodes de travail. “Les cadres occidentaux veulent aussi plus d’autonomie, plus de contrôle sur leur […]

Source : Fabien Soyez – courriercadres.com

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.