Management, les conséquences de l’indifférence et de la bienveillance

Si vous n’avez jamais été indifférent, dans votre management ou toute autre relation, cet article n’est pas pour vous. Mais peut-être qu’en fait vous n’avez pas fait attention à votre indifférence et au jeu de la considération et de la bienveillance…

Dans le même genre, j’ai rencontré des personnes qui m’ont dit n’avoir jamais été en conflit. Et si, en réalité, indifférence et conflit, considération et bienveillance, faisaient un ménage bien discret mais très opérationnel ? Toutes les sortes de conflits sont concernées : interpersonnels, collectifs, sociaux, politiques…

Les apparences sont ce qu’elles sont. N’empêche, les conflits collectifs comme les conflits sociaux semblent toujours différents, parce que les revendications ne sont pas toujours les mêmes. C’est la différence entre le contenant et le contenu. La confusion entre l’un et l’autre est courante : la bouteille de poison n’est cependant pas dangereuse, c’est le poison seul qui l’est. Ainsi, les mêmes ingrédients rentrent dans la composition conflictuelle. C’est le dosage plus que le contexte, qui fait la différence.

Je vous propose de faire un tour distancié dans cette cuisine.

Vous pourrez imaginer facilement le brassage qui fait aussi la singularité.

Représentation des sorties de l'indifférence : vers l'altérité ou la considération, la bienveillance, la répression
le crochet de l’indifférence

En mars 2019, j’ai conceptualisé un ” crochet de l’indifférence ” qui, au lieu de mener à la reconnaissance, voie de l’accueil, de la reconnaissance et de l’altérité, un crochet qui tire vers des ornières, celles de la considération, de la bienveillance et la tolérance, entraînant avec elles la surveillance.

Certes, la mise en évidence de la novlangue (1984, le film) qui s’est diffusée dans le management n’est pas une bonne nouvelle. Les chantres de la bienveillance et du management bienveillant n’y trouveront pas […]

Lire l’article

Source : Jean-Louis Lascoux – forbes.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.