Mentir sur son CV : quels sont les risques ?

Cacher une longue période d’inactivité, transformer un stage de quatre mois en CDD d’un an, mentir sur son niveau de langue ou ses compétences informatiques, voire même s’accorder un diplôme fictif… Embellir son parcours sur son CV pour décrocher un entretien d’embauche est tentant. Mais les risques liés à ces mensonges sont bel et bien réels. 

Que dit la loi ?
Selon l’article L.1221-6 du code du travail : « les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, au candidat à un emploi ne peuvent avoir comme finalité que d’apprécier sa capacité à occuper l’emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles. Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation des aptitudes professionnelles. » Du reste, l’employeur doit être consciencieux et bien se renseigner sur les qualités professionnelles du salarié. De son côté, ce dernier a une obligation de répondre de bonne foi aux demandes d’informations de l’employeur. 

Par ailleurs, si la jurisprudence admet des imprécisions dans le CV, les mensonges sur des qualités déterminantes de l’embauche ne passent pas. Par exemple, produire un faux diplôme et exercer une profession pour laquelle ce diplôme est obligatoire (chirurgien, avocat, etc.) peut avoir des répercussions très graves. Ceci est lourdement sanctionné par la loi (exercice illégal de la médecine, de la profession d’avocat) mais c’est aussi un délit de faux et d’usage de faux. 

Le danger est aussi grand si votre mensonge peut porter préjudice à l’entreprise dans laquelle vous travaillez. On peut notamment imaginer une personne qui mentirait sur son expérience professionnelle et prétendrait avoir exercé une fonction alors que ce n’était pas le cas et que ce critère était déterminant lors de son embauche. Si l’on vous recrute pour un poste, c’est pour des […]

Source : Anne Petillo et Noémi Capell – hays.fr

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.