Onboarding digital et inclusif : retour sur les nouvelles tendances

Selon des chiffres de la DARES, plus d’un tiers des CDI sont rompus avant un an !

Dans la recherche des talents, beaucoup d’investissements sont alloués à leur recrutement. Lorsque l’on trouve enfin le candidat idéal, l’envie de crier victoire vient aussitôt. Cependant, c’est ici que l’attention devrait se renforcer. En effet, dans un recrutement, l’intégration joue beaucoup plus que l’on ne pense. Négliger l’intégration d’un collaborateur peut faire échouer son embauche. Un seul faux pas, et tous les efforts ayant été investis peuvent être réduits à néant en peu de temps.

Certaines entreprises prennent conscience de l’importance du processus d’onboarding, mais peu le formalisent réellement, ou y investissent suffisamment. Pourtant, aujourd’hui, il est possible d’aller plus loin que le simple livret d’accueil. Où en sommes-nous en 2019 en termes d’onboarding ? À quoi ressemble l’intégration de demain ?

1)    Piloter l’intégration des collaborateurs via un SIRH

Selon une enquête APEC 2017, 85% des entreprises utilisant un progiciel de recrutement s’en servent pour suivre et formaliser le processus !

Préparez et suivez le processus d’intégration de chaque nouveau collaborateur depuis votre SIRH !

Le digital a beaucoup à apporter à l’onboarding, à commencer par le pilotage de celui-ci. Comment est-ce possible ? Simplement en repoussant les limites d’un SIRH traditionnel. De nombreux outils ont fait leur apparition sur le marché, et permettent de gérer tout un tas de fonctionnalités supplémentaires pour améliorer l’expérience du nouveau collaborateur. Imaginons comment un RH de demain pilote l’onboarding depuis un SIRH.

Pour commencer, la phase d’intégration s’organise beaucoup plus facilement. La date d’arrivée de la nouvelle recrue est enregistrée dans le système. Le RH, ainsi que le futur manager sont tous les deux avertis d’une nouvelle arrivée, une quinzaine de jours avant la date. Le logiciel propose une checklist afin de bien préparer l’intégration, en suggérant d’attribuer un bureau et de commander le matériel nécessaire (ordinateur, outils de bureautique, etc.). Le manager peut attribuer un « mentor », ou un « coach de bienvenue » dans le système, qui […]

Lire l’article

Source : digitalrecruiters.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.