Problèmes relationnels: 1ère cause de souffrance au travail. Et s’il était temps d’agir ?

D’après une étude* publiée en janvier 2018, les problèmes relationnels seraient la première cause de souffrance au travail en France aujourd’hui. Et je dois dire, que sans avoir fait d’étude statistique, chez Cap Cohérence nous sommes témoins de ce fléau tous les jours. Conflit avec la hiérarchie, conflit avec un collègue, incivilités … Les situations sont variées mais il est rare qu’un désir de changement ne soit pas concomitant à des difficultés relationnelles.

Quel dommage que nous n’apprenions pas à gérer nos relations durant nos études. Nous serions tellement plus à l’aise si nous avions acquis dès le départ les clefs de ce grand mystère que sont les relations ! Il suffit de peu de choses en plus pour s’épargner bien des problèmes relationnels, et utiliser plutôt cette énergie au développement de ce qui est vraiment important. Imaginez … Ne serions-nous pas alors mieux dans nos vies, plus performant au travail, plus constructif en tant que société aussi ?

Moi, j’y crois ! Et j’ai eu envie partager avec vous quelques pistes de réflexions que j’approfondirais volontiers si l’envie vous en prenait de mieux maîtriser l’art des relations (pour me contacter, c’est ici). 🙂

Les problèmes relationnels, la faute à pas de chance ?

S’il y a bien un problème universel dans ce monde, ce sont les problèmes relationnels. Que l’on se sente rabaissé, humilié, attaqué, entravé, délaissé, non respecté, pressurisé, incompris, … on a toujours quelque chose à reprocher aux autres, quelque chose que l’on vit mal dans une relation ou plusieurs. Et, disons-le, notre tendance naturelle d’être humain est de reporter sur l’autre la responsabilité du problème, jusqu’à parfois se sentir carrément persécuté par la vie. « Pourquoi les gens sont-ils aussi insupportables ?! »

Pourtant, il est fréquent de constater que les deux protagonistes souffrent autant de la relation problématique l’un que l’autre. Le patron jugé trop exigeant face au salarié jugé trop coulant ; le client trop lent face au prestataire trop pressé ; le collègue trop morose face au collègue trop jovial…

Il doit donc bien y avoir quelque chose à faire de chaque côté de la corde. Et en effet, tout n’est pas une question de chance. Bien sûr, parfois, la relation est facile, naturelle et on aimerait que ce soit toujours comme ça. Mais la plupart du temps, ça demande un peu de travail. Et pour que les difficultés ne deviennent pas des problèmes, nous avons besoin de faire appel à certaines compétences, voire connaissances, pour désamorcer les tensions. Ces capacités, chacun de nous peut les développer. Il suffit de le vouloir.

La différence entre problème relationnel et relation destructrice ?

Evidemment, il y a des cas où la fuite est la seule option valable. Et avant de détailler ce que vous pouvez faire pour améliorer une relation à problème, je voudrais faire ce petit rappel.

Si vous êtes face à des comportements excessifs, si vous vous sentez profondément mal, comme remis en question par rapport à ce que vous […]

Lire l’article

Source : Annabelle Plenier – cap-coherence.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.