Que faire quand votre entreprise montre des signes de mauvaise santé ?

Depuis quelques semaines, quelques mois, vous le voyez bien, ça sent le roussi au bureau… Les salaires sont gelés, les managers stressés, la boîte n’atteint pas ses objectifs et l’ambiance se dégrade ? Malheureusement, vous n’êtes pas le seul à vivre ça…

Chaque année, des milliers d’entreprises en difficulté mettent la clé sous la porte. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : si en 2018, 691 000 entreprises étaient créées en France, une partie d’entre elles, seulement, perdurera : plus de 50% des entreprises créées disparaissent avant d’atteindre leur sixième année d’existence ! Et quand les entreprises vont mal, les salariés sont les premiers impactés. Gabriel, qui a vécu le déclin et la fermeture de la start-up pour laquelle il travaillait, nous partage son expérience. On vous aide à faire le point pour garder le cap quand votre entreprise est en mauvaise santé…

Bien évaluer l’état de santé de l’entreprise

Vous voyez bien que ça ne va pas… Mais comment savoir si l’entreprise est réellement en difficulté ? En l’absence de communication officielle de la part de la direction sur la situation de l’entreprise, certains signes ne trompent pas. Surtout s’ils sont cumulés et visibles à différents niveaux de l’entreprise : résultats commerciaux en baisse, restrictions budgétaires, ralentissement, voire arrêt du développement de produits, gel des salaires, des embauches, non-remplacement des personnes qui partent, fermeture de bureaux, de sites ou d’antennes…

Essayez tout de même de relativiser ces signes car les entreprises qui rencontrent des difficultés un moment dans leur vie sont nombreuses, il ne faut pas forcément s’en inquiéter. La vie de l’entreprise est cyclique, et beaucoup de structures se remettent en route naturellement. C’est à partir du moment où les problèmes se chronicisent que l’on peut commencer à se poser des questions : « On assiste à une succession de petites choses qui nous alertent au fur et à mesure » nous explique Gabriel, qui a d’abord vu les résultats commerciaux de son entreprise stagner, tandis que les budgets alloués aux projets se réduisaient […]

Lire l’article

Source : Cécile Pichon – welcometothejungle.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.