Quelles Innovations RH pour réduire les Erreurs de Recrutement ?

De manière assez naturelle, nous apparentons la notion « d’erreur de recrutement », au fait d’identifier au bout “d’un certain temps” de présence dans l’entreprise de la personne recrutée, que “pour X raisons, cela ne le fait pas”.
Et en ce sens, une étude du cabinet Robert Half indique d’ailleurs, que les employeurs mettraient deux semaines à se rendre compte d’une erreur de recrutement.
Alors, par prise de conscience de leur proportion de recrutements ratés et des coûts associés, ou tout simplement par besoin de se rassurer, les entreprises cherchent régulièrement à intégrer dans leur processus de nouvelles approches et modalités de sélections complémentaires. Pour autant, la sélection sur CV et l’entretien non structuré restent encore dans la très grande majorité des recrutements, des étapes pratiquées, et cela sans profondes remises en cause.
En parlant de “remises en cause”, il me semble d’ailleurs bien souvent, à entendre les feedbacks dans certaines entreprises, que “l’erreur de recrutement” s’avère au final selon leur perspective, plus particulièrement associée à la personne recrutée, qu’à l’idée qu’il s’agit en fait d’une mauvaise prise de décision. Autrement dit, c’est la personne recrutée, qui est “l’erreur de recrutement”. Une approche projective, voire de déresponsabilisation, qui nous ferait quasiment oublier qu’en fait […]
Source : innovationsrh.over-blog.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.