Reconversion professionnelle : les Français en rêvent toujours et passent plus à l’acte !

La reconversion professionnelle est toujours plébiscitée par plus de 9 Français sur 10 et ils passent de plus en plus à l’acte : +10% en 2 ans ! C’est ce que révèle la 2e étude sur la reconversion professionnelle, menée au printemps auprès de 2 000 personnes par Le Groupe AEF info, via son portail d’information .

Un désir de changement qui ne faiblit pas et qui se concrétise

Depuis notre dernière étude en 2017, la tendance à la reconversion se confirme : 64% rêvaient alors de prendre un nouveau départ sans oser se lancer. Aujourd’hui ils en rêvent apparemment moins (55%) mais uniquement car ils sont plus nombreux à se reconvertir : 38 % contre 28 % en 2017. (cf paragraphe suivant).

Cette envie encore non assouvie de se reconvertir est équivalente pour les hommes et les femmes. Les différences sont plus marquées en fonction de l’âge : les moins de 30 ans, fortement en quête de sens et en rupture avec un schéma de carrière « classique » et linéaire, sont les plus nombreux (66 %) à rêver de nouveaux horizons professionnels, juste devant leurs aînés de 30-40 ans (59 %), de 41-50 ans (56 %) et de 50 à 59 ans (45%). 

Du sens pour tromper l’ennui… 

La petite voix de la reconversion leur trotte dans la tête … Et pour cause, 67% de ceux qui en rêvent déclarent qu’ils s’ennuient dans leur poste actuel et qu’ils manquent de sens. Ils ont soif de se sentir utile, de redonner du sens à leurs actions et de rétablir un équilibre vie pro/ vie perso. 31% espèrent par ailleurs une meilleure rémunération, ce qu’il ne faut pas s’attendre à avoir si l’on en croit ceux qui ont déjà fait l’expérience. Ils veulent apprendre un nouveau métier et/ou changer de secteur d’activité, et vite ! D’ici 3 ans, pour 96% d’entre eux et même d’ici un an pour la moitié. 

Ce qui les en empêche encore ressort clairement de l’étude : ils ne savent pas par […]

Source : cadremploi.fr

Lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.