Réforme de la formation professionnelle 2019 : que retenir de cette année de transition ?

L’année 2019 sera une année de transition pour la réforme de la formation professionnelle.

Depuis 2018, plus de 60 décrets ont été publiés. Le calendrier initial de la réforme a été revu.

Comment les formateurs portés peuvent-ils se retrouver dans ce vaste chantier en cours ?

Quelles sont les informations essentielles à retenir pour cette année, hors champ de l’apprentissage que nous ne traiterons pas dans cet article ?

France Compétences, le chef d’orchestre de la nouvelle organisation de la formation

Depuis le 1 er janvier 2019, France Compétences acteur national clé de régulation de la formation professionnelle et de l’apprentissage a été créé. Il résulte de la fusion du Copanef, du Cnefop, de la CNCP et du FPSPP. Cette instance quadripartite a désormais plusieurs missions stratégiques essentielles : réguler la qualité de la formation, gérer les fonds de l’alternance auprès des OPCO et des régions, organiser et financer le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) dans les régions, gérer les certifications professionnelles de fin de formation.

Des OPCA aux OPCO, la transition

Les branches professionnelles avaient jusqu’au 31 décembre 2018 pour désigner leurs futurs OPCO. En attendant leur agrément définitif prévu d’ici fin mars 2019, les OPCA actuels ont un agrément provisoire en tant qu’OPCO jusqu’à cette date.

Pour éviter toute rupture dans la prise en charge des formations professionnelles, les OPCA avec lesquels les formateurs portés sont habitués à travailler, continuent leurs missions jusqu’au 1er avril.

Le rôle des OPCO à compter du 1er avril 2019

Si le Ministère du travail confirme son calendrier initial, les OPCO seront donc agréés au 1 er avril avec pour mission de […]

Lire l’article

Source : Rachel Paluszak – blog.missions-cadres.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.