Réforme de la formation professionnelle : l’impact du digital

La réforme de la formation professionnelle 2018 entre en vigueur avec son lot de changements. En tant qu’expert de la digitalisation RH, analysons comment la digital contribue à faciliter la mise en œuvre de cette réforme de la formation professionnelle.

Centrons-nous sur les entretiens professionnels, la définition de l’action de formation et le développement des compétences.

Les entretiens professionnels

L’obligation est toujours d’actualité. Les fondamentaux sont maintenus. Ils sont obligatoires tous les 2 ans quelque soit la taille de l’entreprise. Ces entretiens visent à suivre et accompagner les collaborateurs dans leur développement professionnel. Au 1er janvier 2019, l’entretien doit comporter une étape supplémentaire selon l’ article. L6315-1 du code du travail au 01/01/2019. C’est le Compte Personnel de Formation (CPF). L’employeur doit aborder le déroulement de l’activation du CPF et les modalités d’abondement possibles. Intégrer le CPF à l’entretien permet de détecter les demandes de formation, les mettre en lien avec ses besoins et les offres possibles du CPF.

Concernant les règles de suivi et de bilan tous les 6 ans, rien de change. L’échéance de 2020 approche. Attention si vous n’êtes toujours pas dans les clous car les sanctions financières restent élevées. Si la périodicité des entretiens n’est pas suivie et si le collaborateur ne reçoit pas 2 des 3 actions d’évolution professionnelle lié à la réforme de 2014 (Action de formation, VAE, évolution professionnelle ou salariale, certification), l’employeur sera tenu d’abonder le CPF du salarié concerné à hauteur de 3000€ plafonnés (le montant ne peut dépasser 6 fois le montant annuel crédité sur le CPF) : Art. R6323-3 du Code du travail.

Ici le digital est donc un garde-fou de la réforme. Il va permettre de suivre la réalisation des entretiens, donc de justifier leur bonne conduite et le suivi de l’évolution professionnelle de ses collaborateurs. Ainsi, en cas de contrôle, l’entreprise présentera les informations facilement, les informations étant centralisées et à jour.

Autre avantage du digital, lié aux collaborateurs, c’est de leur donner les outils pour qu’ils deviennent acteurs de leur évolution professionnelle. Des outils comme Yootalent, permettent aux collaborateurs d’avoir un suivi en temps réel sur […]

Lire l’article

Source : Emilie – yootalent.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.