Rentrée 2018 : les DRH seraient-ils gagnés par le syndrome Hulot ?

Formation professionnelle, recrutement, digitalisation, management, égalité professionnelle… La rentrée s’annonce chargée pour les DRH, entre obligations réglementaires et contribution à la performance de l’entreprise. Mais pourront-ils mener à bien leurs projets ou devront-ils composer avec les contraintes budgétaires ?

Après plusieurs jours d’incertitudes et d’atermoiements, les DRH vont pouvoir finaliser le prélèvement à la source, confirmé par Edouard Philippe le 4 septembre. La décision du gouvernement de poursuivre le chantier laisse désormais le champ libre à la communication: note d’informations, édition d’un double bulletin de paie, sites d’assistance en ligne… “Les entreprises sont prêtes, y compris les petites”, assure Benoît Serre, vice-président de l’ANDRH et directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe Macif. La plupart expriment leur soulagement à quatre mois de son entrée en vigueur. Même si la cacophonie de ces derniers jours risque d’accroître la suspicion des salariés sur la fiabilité de leur taux de prélèvement. Ce que redoutent désormais les DRH ? “Que les salariés s’adressent au service ressources humaines en cas de problèmes”, alerte Benoît Serre. “Il est clair qu’à la moindre question sur ce sujet je communiquerai le numéro payant des impôts … “, prévient, amer, cet autre DRH qui ne souhaite pas endosser le rôle d’interlocuteur fiscal. D’autant qu’ils ont fort à faire. Déjà, les équipes paie doivent se mobiliser sur la suppression de la cotisation chômage qui intervient au 1er octobre  et sur l’impact de la fusion de l’Agirc-Arrco (retraite complémentaire, prévoyance) avant de plancher sur la baisse des cotisations sur les bas salaires pour octobre 2019 (initialement prévu le 1er janvier).

Priorité CSE

Les réformes en matière de paie ne seront pas pour autant les seules obligations légales et réglementaires de cette rentrée. Si le RGPD ne devrait pas poser trop de difficultés, la mise en œuvre des ordonnances Macron de l’an dernier sera au cœur de leurs […]

Lire l’article

Source : editions-legislatives.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.