Les « ressources humaines », une appellation à revoir ?

Nombreux sont les DRH qui se revendiquent aujourd’hui directeurs des relations humaines et non plus directeurs des ressources humaines. Un changement qui peut paraître anodin. Mais un changement qui en réalité en dit long sur les évolutions qui se trament au sein des entreprises.
Le passage des ressources aux relations est l’héritage d’une évolution dans la manière de considérer l’employé dans l’entreprise, mais est aussi le témoin d’une nouvelle manière d’aborder le management et le rôle du manager.

Qu’en dit l’Histoire ?

L’apparition dans le vocabulaire de l’entreprise du mot « humain » pour caractériser le secteur en charge du personnel est tardive. On parle d’abord de « service de paie », puis de « fonction Personnel et Relations sociales » avant qu’apparaisse ensuite l’expression de « ressources humaines », toujours d’actualité aujourd’hui (« Ressources Humaines : de l’évolution d’une fonction »). Mais la roue tourne : la nouvelle expression de « direction des relations humaines » vient à présent contester l’ancienne.
Garder l’initiale mais changer le terme : c’est un appel direct à contester ce terme de « ressources » et ce qu’il implique pour les employés. Car remplacer une expression, c’est faire tomber l’ancienne dans l’oubli. Mais remplacer un mot de l’expression, c’est mettre en lumière le point problématique de l’expression initiale.

Ressources ou capital immatériel ?

Ce que dit ce changement, c’est que l’employé n’est pas un de ces éléments économiques interchangeables que l’on sollicite de manière identique et dans lesquels on puise pour faire tourner la machine. L’employé est au contraire une personnalité complexe dont les multiples caractéristiques peuvent, si elles sont bien exploitées, être une valeur ajoutée considérable pour l’entreprise en faisant partie de son capital immatériel. […]

Lire l’article

Source : Catherine BOYER – celsa-rh.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.