Réussir l’intégration d’un nouveau collaborateur en 10 leçons

Cela peut paraître évident mais un recrutement réussi passe avant tout par une intégration réussie ! Or rater une intégration et voir un collaborateur quitter l’entreprise en cours de période d’essai s’avère chronophage inutilement. D’où l’importance de cadrer et préparer le processus d’intégration pour se donner le maximum de chance de pérenniser l’embauche.

Très souvent, les périodes d’essai écourtées sont le fruit d’intégration ratées. Mauvaise compréhension de la feuille de route, mauvaise compréhension des rôles dans l’organisation… autant d’écueils qui pourraient être évités avec un minimum de préparation et d’implication du manager et de ses équipes.
Nous vous proposons ci-dessous 10 conseils essentiels pour vous aider à définir clairement un plan d’intégration pour vos futurs collaborateurs :

1. Un poste de travail déjà installé

C’est la base ! Un poste de travail dédié et opérationnel est non seulement nécessaire pour l’exercice de la fonction du nouveau collaborateur, mais c’est avant tout un signe de respect. L’avoir préparé pour le jour de l’arrivée d’un collaborateur est assez révélateur de l’intérêt qu’on lui porte mais aussi de la manière de manager.

2. Annoncez son arrivée en interne, mais aussi en externe

Il s’agit là d’être cohérent au sein de l’écosystème dans lequel le nouveau sera impliqué, en s’assurant que tous les acteurs – non seulement le service qu’il va intégrer mais […]
Lire l’article

Source : Benjamin Azancot  – dynamique-mag.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.