RH : Comment les entreprises font face à la guerre des talents

Les entreprises doivent s’adapter pour espérer séduire les talents les plus qualifiés.

Chômage négatif, guerre des talents, peu importe le nom que l’on donne au phénomène : la Tech a du mal à recruter… parce qu’il n’y plus assez de candidats sur le marché ! Résultat : les entreprises doivent s’adapter pour espérer séduire les profils les plus qualifiés.

63% des CEO estiment que la pénurie des compétences techniques sur le marché de l’emploi est une des préoccupations principales de leur entreprise. Il a fallu créer un terme pour l’exprimer et Mc Kinsey est le premier à l’utiliser en 1997 : “la guerre des talents” fait rage et le marché des emplois qualifiés n’annonce aucune trêve.

Des causes variées

La rareté des talents vient d’une croissance de la demande supérieure à la croissance de l’offre. En d’autres termes, la forte progression du nombre d’étudiants en école d’ingénieur n’arrive pas à répondre à l’augmentation du nombre de postes d’ingénieurs disponibles dans les entreprises. Et pourtant : d’après la Conférence des Directeurs des Ecoles d’Ingénieurs Français (CDEIF) : le nombre d’élèves-ingénieurs en formation a progressé de plus de 140% entre 1990 et 2017. Elle estime aussi la population d’ingénieur diplômés d’une école française à 1 million en 2017.

Nouvelles attentes des candidats : 94% des candidats vont sur Internet pour se renseigner sur l’entreprise pour laquelle ils postulent afin d’y trouver réponse à de nouvelles attentes : culture managériale, environnement, activité/secteur… 21% des chercheurs d’emplois vont même jusqu’à contacter des employés des société pour obtenir des informations.

Engouement pour l’entrepreneuriat : l’engouement de la “startup nation” pour l’entrepreneuriat va croissant de l’aversion pour […]

Lire l’article

Source : Maddyness.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.