RH, le RGPD peut être un atout pour votre marque employeur

Le règlement européen sur la protection des données aura des conséquences techniques. Mais il touchera également les politiques RH et la marque employeur. Voilà pourquoi.

Le 25 mai 2018, le Règlement européen sur la protection des données qui renforce la loi existante en la matière, imposera des règles plus strictes sur la manière dont les entreprises prennent en charge les données personnelles qu’elles collectent. Outre les conséquences techniques (stockage et exploitation des données personnelles), cette évolution aura des répercussions sur leurs politiques RH, avec notamment de sérieuses incidences sur leur marque employeur.
1. Moins de données mais toujours actualisées
 
Avec cette nouvelle loi, les entreprises ne seront plus en mesure de conserver certains types de données personnelles. Par exemple, les données des candidats qui n’auront pas été retenus devront être supprimées rapidement après la clôture du recrutement, sauf si le candidat a donné son consentement de manière explicite. En outre, les données des collaborateurs qui ont quitté l’entreprise ne pourront être conservées que sur une durée limitée, ce qui va certainement affecter les procédures régissant le départ de collaborateurs dans de […]

Source :  Geoffroy De Lestrange – journaldunet.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.