Comment rompre une convention de stage ?

Dans certaines circonstances particulières, si vous ressentez le besoin de mettre un terme à votre stage, découvrez les recours dont vous disposez et les conditions à remplir pour une rupture de convention de stage.

Vous avez commencé un stage dans une entreprise, vous aviez fondé tous vos espoirs sur cette expérience, mais il y a comme un léger problème, palpable dès le début de votre stage, au milieu ou à la fin de celui-ci : ce détail n’est pas important. N’attendez pas plus longtemps dans cette situation incomfortable voire insupportable ! 

Réfléchir et agir avant de mettre un terme à son stage

Sans revenir sur l’obligation de la convention de stage pour tous les stages qui intégrés à un cursus pédagogique, il est important de rappeler que cette dernière fait office d’engagement triple et qu’elle ne peut être rompue sans motif concret / grave ou uniquement pour vous permettre d’allonger vos vacances d’été…

En effet, la convention de stage est soumise au droit général des contrats : elle ne prévoit pas la possibilité de démissionner de son poste de stagiaire. De ce fait le stagiaire doit respecter ses engagements envers l’établissement scolaire et l’entreprise d’accueil. Tout manquement pourrait entraîner des poursuites judicaires ou encore des sanctions prises par votre établissement d’enseignement supérieur.

Toutefois, avant d’entamer une procédure de rupture de stage, il convient d’en informer dans un premier temps votre maître de stage et votre tuteur de stage dans l’entreprise, si besoin le responsable “entreprises” au sein de votre établissement ou encore votre professeur référent, pour […]

Lire l’article
Source : Marianne Shehadeh  – digischool.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.