Pourquoi et comment se former après 50 ans ?

L’accès à la formation est l’une des clés du maintien dans la vie professionnelle des plus de 50 ans, mais les opportunités restent sous-exploitées par les salariés et par les employeurs.

À la recherche de la motivation

« Tout collaborateur est en principe adaptable. Il peut développer de nouvelles compétences si l’organisation lui donne l’occasion de les acquérir et de les mettre en œuvre ». Cette logique de valorisation des talents défendue par Thierry Merle, du cabinet TMC Consultants, se heurte à plusieurs freins, dont le critère très pragmatique du retour sur investissement. « L’entreprise doit accepter qu’elle n’aura des résultats qu’à moyen ou long terme, précise le sociologue Guillaume Huyez. Ce qui peut être très excluant pour les séniors ».

Danielle Thomas, de l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), ajoute que parfois, « les seniors se disent eux aussi qu’il n’est pas nécessaire de se former ». Ce n’est donc pas tant la pertinence des dispositifs que la motivation à y souscrire qui peut faire défaut.

Selon l’UCANSS*, les séniors, au même titre que les autres, ont en tête trois types d’objectif au moment de mettre en place une action de formation. Dans près d’un cas sur deux (47 %), il s’agit de s’adapter au poste de travail. Vient ensuite le développement des compétences (27 %). Enfin, plus d’un quart (26 %) souhaitent conserver leur emploi.

Volonté politique et réalité

Comme l’indiquait en juin dernier Laurent Wauquiez, le secrétaire d’État à l’emploi, « il va falloir faire bouger certains accords comme à Air France, où des catégories de personnel sont mis à la retraite d’office à 55 ans ». Problèmes liés à la pyramide des âges, tensions sur certains métiers, volonté de pérenniser le système de retraite par répartition… Les facteurs menant à l’allongement des carrières sont nombreux. Autant que les […]

Lire l’article

Source : Mathieu Prost – studyrama.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.