Transformation des OPCA en OPCO : quelles sont les conséquences pour les entreprises ?

La loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel, entrée en vigueur à la fin 2018, porte un certain nombre d’avancées pour les salariés, avec notamment la promesse d’un compte personnel de formation (CPF) plus facile à consulter et à mobiliser.

En coulisse, toutefois, une révolution silencieuse se joue également pour les organismes de formation eux-mêmes, avec une refonte significative de leur organisation et de leurs missions : les 20 OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés) ont disparu au 1er janvier 2019 pour laisser la place à 11 nouveaux « opérateurs de compétences, dits OPCO.

En dépit des apparences, la modification d’une seule lettre dans l’acronyme cache de véritables enjeux pour la gestion RH des entreprises, la formation professionnelle et la gestion prévisionnelle des compétences au sein des différentes branches.

Quel sera l’impact des OPCO pour l’entreprise et l’ensemble de ses collaborateurs ?

Des OPCA aux OPCO : quels sont les motifs de la réforme ?

La transformation des OPCA en OPCO est le fruit d’une proposition émise par les rédacteurs d’un rapport remis à la ministre du Travail, et part du constat d’une inadéquation croissante entre les besoins en formation du monde professionnel et l’organisation rigide des anciens OPCA.

À l’origine des OPCO : le rapport Marx-Bagorski

Le rapport rédigé par Jean-Marie Marx, président du CNEFOP (Conseil National de l’Emploi, de la Formation et de l’Orientation Professionnelle), et par René Bagorski, président de l’AFREF (Association Française pour la Réflexion et l’Échange sur la Formation) a été officiellement remis à la ministre du Travail Muriel Pénicaud le 5 septembre 2018.

Les deux experts, missionnés par le gouvernement pour repenser l’organisation et le financement de la formation professionnelle, ont émis en conclusion près d’une vingtaine de recommandations, qui aboutissent à la transformation des OPCA en OPCO et à un véritable changement de perspective, pour passer d’une logique financière et sectorielle à une approche globale et cohérente par grands champs de compétences.

Pourquoi engager une réforme ?

Les objectifs principaux de la réforme OPCA-OPCO.

Le constat dressé par le rapport Marx-Bagorski est celui d’une inadéquation des […]

Lire l’article

Source : Stanislas de Saint Vaulry – blog.calexa-group.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.